La procrastination

La procrastination

Catégories

Please follow & like us 🙂

La procrastination

Comment ne plus procrastiner?
Comme on est capable de culpabiliser à propos de la procrastination! Si vous faites partie du même club que moi et que vous remettez « un certain nombre » de choses au lendemain, vous savez qu’il s’agit moins d’un choix que d’une souffrance.

Proverbe islandais

Demandez-vous si quelqu’un avec les mêmes connaissances que vous se mettrait à l’action. Si oui, c’est que le blocage n’est pas dans le savoir et que vous ne faites que postposer l’inévitable autopsie d’une peur.

Les 5 accords toltèques

On parle souvent d’un esprit sain dans un corps sain. Comme maintenir une santé physique demande de l’attention, la santé de l’esprit nécessite des exercices. Ces cinq accords (oui… 5!) sont les fondements d’une bonne hygiène mentale.

La procrastination

Comment ne plus procrastiner?

Comme on est capable de culpabiliser à propos de la procrastination! Si vous faites partie du même club que moi et que vous remettez « un certain nombre » de choses au lendemain, vous savez qu’il s’agit moins d’un choix que d’une souffrance.

Beaucoup d’entre nous reconnaissent leur manque d’énergie pour atteindre leur objectif. La façon dont on va s’en disculper voire le nier est par contre très différente pour chacun d’entre nous. Certains vont se plonger dans les jeux vidéo, d’autres dans les séries, mais le sucre, l’alcool, le sport, les drogues et toutes les sources de distraction sont possibles. Alors, je vous invite pour le moment, à ne pas culpabiliser de la forme que cela prend chez vous, mais d’aller voir directement en dessous… Pourquoi avez-vous commencé en premier lieu?

1. Quelles sont vos sources et pertes d’énergie?

Vous savez ce qui vous apporte de l’énergie, n’est-ce pas? Non?

Souvenez-vous des soirées agréables avec les amis, les paysages à couper le souffle, l’interaction gratuite avec cet étranger dans un bus, l’après-midi où vous avez joué avec votre enfant, la fois où vous avez surpris votre conjoint en lui préparant un repas spécial, ce film dingue qui vous a ouvert les yeux… Qu’est-ce qui, dans votre vie, vous a apporté de l’énergie?

Et puis… qu’est-ce qui vous a vidé? Une conversation avec votre voisin, une dispute avec votre enfant, un reproche de votre collègue, un coup d’oeil à votre compte bancaire, le JT du soir, votre maison pas rangée, une liste de chose à faire?

2. De quoi avez-vous peur?

La raison la plus répandue pour être privé de son énergie est la peur. En réalité, ce n’est pas qu’on en est privé, mais que nous la consommons beaucoup plus rapidement lorsque nous avons peur. Les moteurs étant assez vite à plat, nous n’entamons rien pour recréer de l’énergie. Nous pouvons alors stagner, vidé sur le canapé, à regarder Netflix des heures durant.

Qu’est-ce que la peur dans ce cas-ci? HA! C’est la projection mentale de quelque chose qui a le potentiel de nous faire mourir. Mais allez-vous vraiment mourir si vous ne trouvez pas de job? Allez-vous vraiment mourir si vous vous trompez ou que vous ne rendez pas un travail parfait? Non. Non, mais quelque chose en nous s’allume et vide les batteries.

La réponse à la peur, c’est le courage. Merci, Cécile… mais heu… ça n’aide pas!
D’accord, je comprends! Je comprends d’autant plus que je sais que quand on est amorphe, la dernière chose que nous ayons naturellement, c’est du courage. Surtout parce que quand on est dans son sofa à annihiler ses émotions pour ne plus ressentir la peur qui nous ronge, on supprime en même temps son imagination! La source du courage, c’est l’imagination que ce que vous êtes en train de vivre n’est pas la seule possibilité. « Qu’est-ce qui m’aiderait à me remettre en action? » POUF, partie, la question elle-même disparaît sous une musique tonitruante ou dans une énième partie de candycrush.

3. De l’imagination et du courage

Le courage, c’est 10 secondes de folie pour des heures de répit. OUAIP! 10 secondes pendant lesquels on ressent nos trippes se liquéfier et notre esprit se réveiller, péniblement parfois. C’est 10 secondes pendant lesquels vous vous mettez en action. C’est le plus dur! Se lever, c’est le plus dur. N’en doutez plus, vous avez raison, c’est douloureux. Mais c’est comme remettre un moteur en route, ensuite il s’emballe et c’est de moins en moins difficile.

Alors, ok, ça c’est le courage. Qu’est-ce qu’on fait avec l’imagination?
On trouve la première chose à faire. Je me lève, puis quoi? Je range, je cuisine, je fais la lessive, j’appelle « X » pour décoincer mon projet, je paie mes factures? Vous avez ici plusieurs choix: y aller crescendo en commençant par ce qui est le plus facile à régler, y aller directement avec la tâche la plus effrayante, appeler un ami pour avoir de l’aide, sortir marcher et revenir l’esprit plus conquérant. C’est à vous de voir. J’ai trouvé ma technique et elle a ses variantes, à vous de découvrir la votre. Soyez imaginatif.

4. Sortir de sa logique limitante

Je ne vais pas vous mentir, c’est compliqué de sortir de ce schéma parce que cette capacité à vider complètement ses batteries est une réponse à une souffrance plus grande que l’accumulation des tâches.
Pour le coup, je vous conseille d’utiliser votre vue périphérique et ne pas vous acharner directement sur ce que vous pensez être la source de votre mal. Allez voir comment font les autres, découvrez d’autres logiques, inspirez-vous de personnes qui cherchent, comme vous, à se transcender.

C’est pourquoi je vous propose ces quelques vidéos. 
Certaines sont des exercices, d’autres des sources d’inspiration. Sachez que 1. vous n’êtes pas seul. 2. il existe des solutions. 3. tout est pour le mieux. La vidéo qui a changé profondément ma vie, c’est la 6ème. 🙂

 

Vidéo 1  – séance de sophrologie (15min)

Vidéo 2 – Podcast inspirant sur le thème

 

Isabelle Padovani (fr) est enseignante en communication non-violente. Elle est régulièrement une source d’inspiration pour moi. Elle conte et raconte les difficultés que nous rencontrons tous. Elle parle ici de procrastination.

 

Vidéo 3 – Deepak Chopra et une méditation contre l’anxiété (vidéo en anglais)

 

Deepak Chropra a été ma porte d’entrée dans la méditation. Il propose régulièrement des accompagnements gratuits de 21 jours. Ici, il s’agit d’une méditation pour combattre l’anxiété.

 

Vidéo 4 – Le ted talk inspirant, Renée brown et la vulnérabilité (en anglais sous-titré)

 

Brene Brown a fait irruption dans le développement personnel lorsqu’elle a exposé ses résultats sur la vulnérabilité. Elle parle régulièrement de l’imperfection et de sa valeur, mais aussi du courage. Je vous invite à regarder ses deux ted talk. Jetez un oeil à cette femme qui parle de vulnérabilité comme personne et qui témoigne de la sienne. Vous comprendrez vite que vous n’êtes pas seul et que dorénavant vous ne parlez plus de faiblesse mais de courage. Je ne mets qu’un lien ici mais allez sur www.Ted.com et tapez « Brene Brown listening to shame ». Activez les sous-titres et profitez également de la deuxième vidéo.

 

Vidéo 5 – La méditation va devenir votre truc! (en anglais)

 

Depuis des années, je tombe sur des propositions de méditation avec Mooji sur Youtube. Finalement, c’est Russell Brand et son podcast qui m’ont rendu curieuse. Mon moment était venu je crois. Je n’étais pas prête avant ça. Jamais je n’avais plongé aussi près de ma conscience qu’avec ses méditations accompagnées. Essayez…
MOOJI (en) est un maître spirituel Jamaicain ayant vécu une grande partie de sa vie en Angleterre. 

 

Vidéo 6 – La puissance de l’intention

 

La puissance de l’intention est ce genre de documentaire qui bouleverse une vie et qui ouvre à de nouvelles perspectives. La vidéo dure une heure mais offrez-vous cette heure. C’est le message dont vous ignoriez avoir besoin. Vous avez en vous ce qu’il faut pour transformer le monde, vous avez en vous toutes les ressources. 

 

Je vous souhaite à tous une très belle journée, beaucoup d’imagination et 10 secondes de courage.
A bientôt,
C.D.

Coronavirus, un retour au calme nécessaire

Coronavirus, un retour au calme nécessaire

Catégories

Please follow & like us 🙂

La procrastination

La procrastination

Comment ne plus procrastiner?
Comme on est capable de culpabiliser à propos de la procrastination! Si vous faites partie du même club que moi et que vous remettez « un certain nombre » de choses au lendemain, vous savez qu’il s’agit moins d’un choix que d’une souffrance.

Proverbe islandais

Proverbe islandais

Demandez-vous si quelqu’un avec les mêmes connaissances que vous se mettrait à l’action. Si oui, c’est que le blocage n’est pas dans le savoir et que vous ne faites que postposer l’inévitable autopsie d’une peur.

Les 5 accords toltèques

Les 5 accords toltèques

On parle souvent d’un esprit sain dans un corps sain. Comme maintenir une santé physique demande de l’attention, la santé de l’esprit nécessite des exercices. Ces cinq accords (oui… 5!) sont les fondements d’une bonne hygiène mentale.

Coronavirus, un retour au calme nécessaire

Vous l’avez sûrement déjà constaté, chacun d’entre nous a réagi à l’annonce du Coronavirus puis aux informations et enfin aux mesures. Des discussions entre collègues aux messages rassurant des grands-parents, le coronavirus s’est emparé de nos vies et fait naître l’inquiétude, à plus ou moins grande dose chez chacun.
Et c’est bien moins anodin qu’on ne le pense.

Vos pensées comptent!

Avec les nouvelles mesures de ce soir, je crains pour votre santé. Pas pour le Coronavirus… Suivez les protocoles mis en place en cas de symptômes et tout se passera bien!

Non, je m’inquiète de vos pensées et de vos émotions.
Lorsque vous cédez à une émotion, elle a un impact direct sur votre corps, si elle est trop régulière et négative, votre corps vous envoie un signal.
Maintenant, imaginez un cadran, à gauche les émotions négatives, à droite les positives, et au milieu une aiguille qui indique votre état. En temps normal, on passe d’une émotion à l’autre, d’un côté à l’autre facilement. Et quand on sent que l’aiguille reste coincée quelque part, on crie, on se dépense, on va dormir. L’équilibre étant l’état naturel des choses, on y revient normalement assez bien.

La fable de la grenouille

Aujourd’hui, il s’agit d’une montée collective de stress et de la peur qui passe (encore) quasiment inaperçue et qui dérègle nos cadrans intérieurs. Le problème est exactement le même que dans la fable de la grenouille :
« Une grenouille nage dans une marmite remplie d’eau. Un feu est allumé sous la marmite de façon à faire monter progressivement la température. La grenouille nage sans s’apercevoir de rien. La température continue de grimper, l’eau est maintenant tiède. La grenouille s’agite moins mais ne s’affole pas pour autant. La température de l’eau continue de grimper. L’eau est cette fois vraiment chaude, la grenouille commence a trouver cela désagréable, elle s’affaiblit mais supporte la chaleur. La température continue de monter, jusqu’au moment où la grenouille va tout simplement finir par cuire et mourir. Si la même grenouille avait été plongée directement dans l’eau à 50 degrés, elle aurait immédiatement donné le coup de patte adéquat qui l’aurait éjectée aussitôt de la marmite. Cette expérience montre que, lorsqu’un changement s’effectue d’une manière suffisamment lente, il échappe à la conscience et ne suscite la plupart de temps aucune réaction, aucune opposition, aucune révolte. »

Le stress et la peur montent à notre insu et parfois même à cause de nous, des messages qu’on véhicule ou des comportements qu’on adopte. On ne sait plus sur quel pied danser, on ne sait plus qui dit vrai, on est un peu perdu.

Mais à regarder autour de soi pour des réponses, surtout lorsqu’un changement important s’annonce, on a tendance à oublier de regarder à l’intérieur. Et là, surprise, le cadran est fissuré et l’aiguille est folle.

Votre humeur est-elle à la bonne fréquence?!

Tout ce que vous allez vivre dans le spectre des émotions basses (colère, peur, interrogations) – même sans vous en rendre compte – aura un impact sur votre corps. Que ce soit des messages alarmistes, une suspicion pour un membre de votre famille, le comportement des autres dans les magasins … si vous n’êtes pas centrés ou que vous ne maintenez pas une hygiène de vie correcte, vous allez céder au virus de l’excitation malsaine ou de la peur. (Les émotions sont des fréquences, si votre voisin vibre bas, vous allez avoir tendance à vibrer bas, mais je partagerai cela dans une publication ultérieure)

S’équilibrer

Certain vont se rééquilibrer de façon naturelle et d’autres vont stocker dans leur corps les émotions sous forme d’amas qui empêche les énergies de circuler (et dont vous observerez probablement les symptômes plus tard). Il est assez simple d’observer si vous peinez à retrouver votre état normal d’équilibre: vous parlez souvent du Corona, vous mangez plus ou moins bien que d’habitude, vous dormez moins, vous vous renseignez de façon excessive, vous avez une opinion arrêtée, vos émotions s’emballent etc.
Pour nettoyer votre système, il faudrait que vous trouviez un moyen de revenir à un état plus sain, plus calme, et même plus joyeux. Vous serez alors en mesure de prendre des décisions adaptées pour vous et votre famille et d’avoir la quantité adéquate d’énergie sans puiser dans vos ressources pour les mettre en place. Il vous sera également plus facile de côtoyer les personnes qui propagent les ondes/pensées négatives.

Je vous souhaite à tous une très belle journée.
A bientôt,
C.D.

Centre de préférences de confidentialité